Cachez ce que je ne pourrai voir

mercredi 14 mai 2008

A propos d'un spot radio de l'Unicef présenté sous forme de jeu à choix multiple:
"Première voix:
Question: "combien d'enfants meurent dans le monde toutes les dix secondes?"
Proposition: "un"- "trois"- "dix"
Petite musique... talaaaaaaam
Laaa bonne réponse est 3!.
Deuxième voix qui parle à l'auditeur:
Pendant les 10 secondes de la durée de ce spot 3 enfants sont morts dans le monde".
C'est clair et interpellant. Pourtant.
J'ai entendu des responsables de l'Unicef apostrophés par des personnes, qui se disent concernées par le problème (et les premières à défendre cette cause), choquées par ce message, qualifié de "scandaleux", "ignoble", "à supprimer sur le champ."

Je ne suis pas sûre d'avoir tout suivi: de quel scandale parle t on? de quelle ignominie? de quelle honte?

La forme? peut être que présenter ça sous forme de jeu ne convient pas à certains esprits trop bien pensants. Mais il n'y a qu'à regarder un programme télé de nos jours, il n'y a plus que ça.
La grande majorité comprend très bien ce genre de messages.

Cette forme de com, fait partie du quotidien, il n'y a aucune raison qu'elle ne puisse pas servir certaines causes, surtout qu'il n'y a rien ni d'immoral ni d'exagéré là dedans.

Le responsable de cette campagne explique qu'ils ont voulu changer de l'habituel "voilà le numéro de compte versez des sous, encore des sous pour nous aider"
L'habitude crée la lassitude et on aura raison de vouloir zapper fatigués que nous sommes de ce genre de rengaines.

Sans chercher trop loin, c'est facile à voir, que ce qui dérange dans ce petit message, c'est de savoir que pendant qu'on écoute d'une oreille distraite la radio le matin ou le soir en préparant son petit repas bien mérité, il ya des enfants qui meurent les uns après les autres comme ça, parcequ'ils sont démunis, malades et fragiles, et par manque de moyens pour qu'ils puissent s'en sortir.
C'est là, le malaise.

Conclusion:
On a du mal avec certaines choses quand elles sont trop difficiles à gérer, et se les voir assénées sans chichis, ça secoue. Le fond est dur à avaler et on s'arrête à la forme.
La forme ici, ne me gêne pas trop. Je la trouve assez adaptée et soft au bout du compte.

Parceque je ne crois absolument pas à la violence ni aux extrémismes pour dénoncer des vérités ni défendre les grandes causes. Je reste persuadée que la façon trop brutale ferme les portes de l'esprit.
Certaines situations sont réellement insoutenables pour une sensibilité normale, je ne vois pas en plus, l'intérêt de se faire tirer deux balles dans le genou pour dire "REVEILLE TOI".

Ce n'est pas ça qui fait bouger les gens, au contraire.
Sans doute ici, le message était trop fort.
Sans doute.

20 patatipatata:

MissBroWnie a dit…

C'est bien de le savoir, mais on ne va pas non plus se pourrir la vie en y pensant constamment...
Moi ce qui me fait peur c'est la famine dans certains pays, de voir que les prix augmentent sans cesse et pas les salaires...
Ca me déprime tellement que je remet en question le fait d'avoir un 3ème enfant, de peur d'aggraver notre situation financière...

Shakti a dit…

missbrownie: non, et plus on t'agresse pour te faire prendre conscience plus on se ferme j'ai l'impression. Pour les enfants ça me déprime aussi de penser dans quel monde ils pourront vivre demain(mais je voulais pas te déprimer hein? :(

Angie a dit…

Et quand tu vis en Afrique, tu vois ça de plus près.

Je ne vois rien dans ce spot qui soit scandaleux, au contraire, peut être que si c'est sous forme de jeux, aujourd'hui les concours c'est très tendance, ça peut mobiliser les gens et leur faire prendre conscience de certaines réalités, alors moi je dis oui.

fofita a dit…

Je ne vois rien de scandaleux non-plus, mais le monde, ça s'arrête au tiers-monde?

Shalima a dit…

Malheureusement, dans un monde qui privilégie toujours la forme sur le fond, ce spot de pub choque oui. Comme toi, moi c'est pas ça qui me choque, mais la mort des enfants.

shakti a dit…

angie: tu es bien placée toi oui, pour vivre ça de près...
fofita: non, je crois que de nos jours le "monde" c'est au sens large, mais ce n'est pas toujours perçu comme ça, tu as raison
shalima: absolument, et tu te rends compte qu'on en vienne avec ça à escamoter l'essentiel? c'est pire je trouve

Mlle Figolu a dit…

Je trouve que ce spot permet une belle prise de conscience ou une piqure de rappel au choix ...

Je ne vois rien de choquant, je crois que parfois les choses ont besoin d'être rappelées même si évidemment on ne peut porter tout le malheur du monde ...
Ce qui me choque le plus c'est évidemment le fond du message publicitaire : 3 enfants qui meurent toutes les 10 secondes ...

ça c'est choquant !

sounie a dit…

je pense que , comme toi, ça m'aurait choqué au début ayant l'impression qu'on tourne ça en dérision ... mais je pense que le but était justement de nous interpeler pour nous faire réagir ! et donc c'est efficace comme pub ! mais malheureusement que peut-on faire à notre niveau ? à part soutenir l'Unicef et se dire que si on pouvait changer le monde parce que ça ne tourne plus rond ...

Camille a dit…

j'ai pas vu ce spot, mais ce que tu en dis, je pense pas qu'il me choquerait.
Si on se met à faire du consensuel dans les campagnes choc, je vois pas l'interet de faire une campagne.
Non?

ennA a dit…

Je ne vois rien de choquant là-dedans. Et puis, ce n'est pas violent visuellement, c'est un spot de radio et donc la forme est deux fois plus importante que s'il passait à la télé!

Shakti a dit…

@ Melle Figolu: la piqûre de rappel me paraît une excellente chose oui, et la manière ne doit pas faire oublier le fond
@ sounie: c'est l'éternelle question du "que peut on faire", en même temps si on ne fait rien, il ne se passera vraiment rien du tout, pas top non plus
@ camille: non et demander platement aux gens de l'argent ça en agace aussi certains, une petite secousse n'est donc pas superflue
@ ennA on imagine le choc des images si c'était un spot télé, de quoi faire vraiment hurler certains...

alice a dit…

Ca choque parce qu'il ne faut pas voir la réalité du monde et de la violence. Il faut que ça se passe loin, chez les pauvres et qu'on se sente important.
Faire un don grâce (à cause) de la photo d'un petit enfant, ça marche. Dire les choses plus directement en vue d'une réelle prise de conscience, ça choque.

gazelle a dit…

Je pense qu'ils ont raison de le tourner comme ça.

Avec tout ce qui se passe actuellement, les gens sont noyés dans les informations ou malheurs en tout genre.

Pour attirer l'œil, il faut un peu de provocation maintenant, sinon l'information passe à la trappe. C'est assez légitime je trouve.

Pour ma part ça ne me choque pas :)

Shakti a dit…

@ alice: ce côté autruche est exaspérant quand même et on pousse sa petite gueulante juste parcequ'"on a le droit de donner son avis", ceux là feraient mieux de se taire et de regarder plus loin que le bout de leur nez
@ gazelle: yes, ici c'est juste parler aux gens avec le même langage qu'ils côtoient tous les jours, mais bon, il y en a qui ne veulent pas voir ou qui déplacent les problèmes

Sekhmet a dit…

Moi je dois avouer que je suis comme toi... on est déjà assez confrontés à des choses difficiles dans les médias qu'un tapage médiatique me met mal à l'aise...
Mais ils utilisent tous les moyens et ils ont raison je dirais.

Comme vous en ce qui concerne les enfants... mais vu que je suis née pour avoir un enfant... alors j'ose espérer que je pourrais l'avoir encore dans de bonnes conditions ...

Shakti a dit…

@ sekhmet: on doit s'imaginer que "réveiller les consciences" ça se fait à coups de chocs violents. Boaf, j'y crois pas trop, certains discours à tendance extrêmiste font plus de mal que de bien. Pour les enfants, c'est une question difficile, ça oui.

Alerte à Liège/Sophie a dit…

Merci pour ton passage sur mon blog! Ca me permet de découvrir le tien, très sympa ;)

sounie a dit…

j'ai posté un article sur la danse, si tu veux venir donner ton avis ;-)

Alpha Mâle a dit…

Perso, je déteste ce spot de pub. Mais ce que je déteste, c'est cette légèreté qui me rappelle notre hypocrisie. Car oui, des enfants crèvent partout et on s'en fout... enfin non, on ne s'en fout pas mais on vit notre vie et on va se prendre la tête pour des conneries.
Je déteste ce spot mais quelle bonne claque dans ma petite geule de planqué. J'ai des paiements mensuels auprès de 4 ONG, ils datent d'une époque où j'avais peu d'argent. Et aujourd'hui, je continue par sympathie. Là est mon problème. Faut changer mon gars! Ciao et merci pour la réflexion

AM

Shakti a dit…

@ Alpha Mâle: c'est le but de faire réagir et ça touche là où ça remet en question les bonnes certitudes de "gens bien" qui voient ça de loin. L'important c'est que ça te mène à la réflexion, c'est déjà ça