Du macadam et des pavés

mardi 29 avril 2008

Voici venue l'heure de dire urbi et orbi, ce à quoi j'avais j'ai dit "oui" (j'avais? lapsus révélateur, mais reprenons) dans une vie pas trop éloignée, et qui m'angoisse terriblement à l'heure de savoir que la date est bientôt lààààà.

Vous fûtes nombreuses a vous orienter hélàs, vers une voie qui n'était pas la bonne.
Je me demande d'ailleurs, comment ça se fait que personne n'y ait pensé?
Evidemment les indices n'étaient pas trop nombreux ni très affûtés, parcequ'en même temps il fallait brouiller les pistes histoire de vous induire en erreur (comment ça c'est pas sympa?).
Pour le mariage c'était bien pensé mais non non non non non ce n'était pas ça.
Le chignon qui aura probablement lieu d'être pour des raisons plus pratiques qu'esthétiques n'a rien à voir non plus avec la danse ou autre art de la scène.
Pour la tenue je ne vous raconte pas ce sera sûrement short microfaïbers draï fit (savant assemblage de mots pour dire juste "ça transpire pas, ça pue pas tout de suite). Là, je cherche encore une petite tenue sympa parceque tant qu'à faire autant avoir un petit look fashion-in vu que je ne vais pas briller de mille feux à l'arrivée si j'y arrive.
Au fait au fait.
Je vous montre illico une photo des blanches chaussures qui seront à mes pieds ce jour là.


Ca y est? ça vous dit? un événement public qui réunira près de 25.000 participants devant la foule en délire et le monde déchaîné des caméras broadcast? Comment ça toujours pas?

Bon bon, suis trop bonne, ça me perdra, je récapitule les dates afin d'éclairer définitivement votre épais brouillard:

2 mars: marathon de Paris
25 mai: 20 km de Bruxelles
12 octobre: 20 km de Paris.

Le marathon de Paris de mars, c'eût été du délire absolu parceque je n'étais vraiment pas prête. Je n'ai pas assez passé l'hiver gelée courant la goutte au nez, avec glaçons à la place des mains, pieds, nez, au choix dans la brume obscure du soir ou des petits matins. Je n'ai pas forcé le sacrifice du lever à l'aube à 5h en plein hiver pour accomplir l'exploit (j'ai déjà du mal à sortir de mon lit à l'heure normale faut pas pousser).

Le demi-marathon de Bruxelles (dans 3 semaines l'horreur), pitêtre qui vivra verra, parceque j'avoue que point de vue entraînement c'est pas ça.

Le demi-marathon de Paris ça semble compromis aussi. J'ai besoin du certif "temps" de celui de Bruxelles pour m'y inscrire, ce qui fait d'après mes savants calculs, que si je ne fais pas celui qui s'en vient dans un temps acceptable (moins de 4 heures) c'est pas la peine d'y penser.

Je vous vois d'ici transpirer déjà de tant d'énergie à dépenser.
Vous avez raison, il faut en avoir des kilomètres dans les jambes pour se lancer là dedans.

Ce qui n'est pas mon cas. Qui plus est j'ai eu plein de problèmes aux genoux que je surmonte comme un chemin de croix pour pouvoir quand même me bouger vu que je ne supporte pas de rester à ne rien faire. Et non, mon côté kamikaze sportif rue dans les brancards et me pousse à me fixer des challenges comme ça un peu énormes (un peu?).
Non mais vraiment parfois je me demande ce qui me prend? Je suis loin d'être désoeuvrée à la maison en me demandant ce que je vais pouvoir faire de mes journées, je suis boulot-full, avec une vie sociale souvent réduite à cause de ça, et franchement, me mettre ça sur le dos, c'est pas vraiment ce dont j'avais besoin pour décompresser au contraire (c'est quand qu'on dort?).

Bref, tout ça prend des allures de "beaucoup de bruit pour rien", mais, quand même, peut être que oui, peut être que non? Dans un épisode prochain qui s'en vient dans pas longtemps je vous raconte comment j'en suis venue à m'empêtrer m'embarquer là dedans (ne pouvais je pas en rester à une simple partie de Wii de temps à autre?)

Par contre, je ne vous raconte pas encore comment je vais m'en sortir parceque là, je manque cruellement d'imagination pour l'instant.

10 patatipatata:

Shalima a dit…

Hé bien, j'étais à mille lieues d'imaginer ça, et pourtant ! c'est un super challenge que voilà, tu nous raconteras tout, hein ?

axelle a dit…

ah, je ne m'y attendais pas non plus !! peut etre as tu envie de te prouver que oui, tu es capable de faire ça ?? joli challenge, je t'admire, quand je cours, moi, je m'ennuie et je m'epuise vite ; mais j'aimerais tant etre capable de faire ça ! ceci dit,je ne renoncerais à la danse pour rien au monde, mon seul sport adoré au monde!!

Shakti a dit…

@ shalima: mais moi non plus je ne l'imaginais pas je t'assure, le truc c'est que l'imaginer c'est une chose, le faire, n'en parlons pas (ou si peu si peu)
@ axelle: non non pas de renonciation à l'un pour faire l'autre, il n'y a pas d'incompatibilités, c'est fou non?

ennA a dit…

Ah d'accord! C'est à l'opposé du mariage en fait! :-D
C'est un beau défi que tu te lances à toi même! Bravo!

MissBroWnie a dit…

Je n'aurai jamais trouvé!
Et le marathon de New York?

J'ai un collègue qui fait ces marathons lui aussi...

Moi je n'en serai jamais capable!

Shakti a dit…

@ ennA: merci merci :))
@ MissBrownie: le marathon de New York? dans une autre vie peut être :-D

cassandra06 a dit…

c'est super!!!!!!!!!!!!!!!!!!
une fois j'ai participé à une course : les 10 km de Nice c'est sur la promenade des anglais. Je mettais entrainé comme une folle (pour te situer mon état j'ai un souffle au coeur) mais j'étais super motivée par l'idée du depassement de soi! j'ai couru 60 minutes sans m'arrêter. et quel bonheur!!!!!!!! le plus grand souvenir c'est le depart avec tout ces gens et le coup de feu.....;ça fait un truc!!!j'en avais les larmes aux yeux de tant d'émotions!!!!!!
c'est super pour toi.....

Shakti a dit…

cassandra: c'est vrai??? tu as fait ça??? bravo bravo bravo, je peux tout à fait comprendre quel efforts ça demande... (gnai peuur)

Alpha Mâle a dit…

Il ne faut pas avoir honte de tes goûts! Sois honnête, ce sont les chaussures idéales pour un mariage ou en dernière minute, on dit : "NONNNNNNNNNN" et on part en courant...

Shakti a dit…

alpha mâle: c'est une super idée ça! (comment tu as fait pour deviner? tu es bien le seul...) contente de te revoir! ;)