Suis trop grosse

lundi 18 février 2008

Je fais partie de ces personnes obsédées par les kilos.
Traumatisme maternel "t'es trop grosse" ou pure obsession personnelle, je vis depuis toujours dans un seuil d'alerte rouge au moindre gramme pris pendant plus de 24h.
Je dois perpétuellement "faire attention" et de me priver le temps qu'il faut pour perdre ce qui est à mes yeux, du superflu à désintégrer sur le champ. Ca fait partie de mon quotidien depuis que je suis en âge de réaliser à quoi sert un pèse personne.
J'ai fait plein de régimes qui ont super bien fonctionné, et la seule fois ou j'ai pris plein de kilos, je les ai tous perdus à force de volonté, résultat: je ne peux pas me plaindre.
Je ne fais même pas partie de ces personnes qui bataillent pour perdre 500 grammes, qui une fois perdus reprennent 2 kilos, non, quand je perds je perds mais quand je prends je prends aussi et je dois me battre après. Parceque non, je ne suis pas configurée pour pouvoir manger n'importe quoi. Si je me laisse aller je le paye cash. Donc je passe ma vie à faire attention, sans me gêner de temps à autre (j'adore les bonnes choses) mais en me disant que je dois redresser la barre le lendemain, pour ne pas me laisser aller et m'installer dans la spirale montante.

Là, j'ai quelques kilos en trop mais je rentre toujours dans mes 36-38-40 (selon les marques). Alors on me dira "de quoi tu te plains", "non mais çava pas" etc.
Je ne me plains pas, c'est seulement que pour moi ne pas grossir et rester mince c'est une question de survie, d'image, de confiance en moi. Je n'ai jamais été aussi complexée et mal dans ma peau que quand j'avais 15 tonnes kilos de plus, enfin, chez moi ça devient une tonne quand je dépasse le cap des 2kg, ça me colle à la peau comme de la glu et je commence à sombrer.
Mon problème du moment c'est que je fais aussi partie de ces personnes qui doivent se dépenser pour se sentir bien.
Et là c'est catastrophique, depuis quelques mois c'est l'inertie. Sans bouger ni me dépenser, j'erre, avec une impression de dégoût de moi-même qui ne passe pas, malgré une mentalisation positiviste intensive et récurrente.
Alors aidée par le soleil radieux qui est là depuis quelques jours, j'ai décidé de me prendre en main. Ca ne va pas se passer comme ça. Mon corps à besoin d'oxygène, de respirer, et de sentir qu'il vit à travers l'effort ça fait partie d'une hygiène de vie, après tout.
Je mets en place un plan d'action et je me lance!

12 patatipatata:

Camille a dit…

Euh...J'aurais tellement de choses à dire que là, je vais me taire, parce que je suis légèrement à la bourre....
Et en plus, je pense que tu sais ce que je pense.
Mais si j'ai le courage d efaire un génial commentaire ce soir, je le fais!

fofita a dit…

Moi aussi je suis trop grosse... dans la tête...
mais depuis quelques temps je suis quand même tombée dans la spirale montante comme tu dis, et il faut que je me reprenne.
Si tu as un régime vraiment bien dans tout ce que tyu as essayé... Partage!
;-)

Sekhmet a dit…

Dans le genre "je me trouve trop grosse" ben je suis leader mondial. Cependant à la différence c'est que je suis effectivement "trop grosse" car j'ai laissés s'accumuler de nombreux kilos à travers les 5 dernières années... alors moi aussi j'ai mis en place un plan d'attaque... à suivre...

Delphine a dit…

C'est bien connu: on est jamais contente de ce qu'on a!
moi aussi, je pense que tu sais un peu ce que le sujet m'inspire. Mais si bouger peu t'aider à t'accepter: fonce! Et puis ça fait penser à autre chose!

Shalima a dit…

Hé, moi qui gobe des pillules machinchose pendant 1 mois, je suis mal placée pour te faire la morale, hein... n'empêche, les régimes c'est le mal, mais s'aérer la tête et les mollets, c'est bien !
(t'as lu Zermati ?)

Shakti a dit…

*camille:: oui oui nous sommes d'accord!
*fofita: le printemps revient, c'est le moment de s'y mettre, j'en reparle bientôt.
*sekhmet: contente de voir que tu as aussi un plan, on va suivre ça de près, on va y arriveeeeer
*delphine:je suis sur le starting bloc pour foncer, encore des petits détails à régler
*shalima: les pilules ça peut aider, et non je n'ai pas encore (shame on me) lu Zermati, et les régimes c'est pas si mal, quand on s'y tient! ;))

cassandra06 a dit…

tiesn t'as changé le fond de ton blog (j'aimais mieux avant!) et bien si tu vcille entre 36 38 et 40 t'as tout bon ça va encore non?

Shakti a dit…

*cassandra: j'ai changé la mise en page et les anciennes couleurs sont restées en chemin...
(trouve pas le système très souple en fait,ou c'est moi qui n'y comprends encore rien ;-)

Angie a dit…

Je suis comme toi, tu résumes parfaitement ma pensée, mon état d'esprit et tout ce qui va avec les kilos de trop. Sauf que moi, 1 kilo c'est déjà le drame.

Shakti a dit…

*angie: merci pour ton com, je n'ai pas voulu mettre 1 kilo de peur de paraître exagérée, mais la vérité c'est qu'à 500 gr ça commence à me prendre la tête ;-))

Alpha Male a dit…

Et merde, moi au début de mon divorce, j'ai perdu 9 kgs en 2 mois. J'avais retrouvé le poids de mes 20 ans! Et là, sans crier garde, j'en ai repris 4,5(kg)... HELP HELP
C'est ma faute, le sucre, le chocolat, le coca, les 10 cafés sucrés... ben oui, mais moi, j'aime le sucré! snif snif

Shakti a dit…

ok *alpha mâle: je lance bientôt mon plan d'attaque! va falloir s'accrocher héhé